La chirurgie pré-implantaire

La chirurgie pré-implantaire désigne les interventions réalisées préalablement à la pose d’implants dentaires. Cette intervention peut concerner l’os de la mâchoire ou la gencive.

Aménagement osseux

Lorsqu’une ou plusieurs dents ont été extraites, les racines n’alimentent plus l’os de la mâchoire qui se rétracte. On parle alors de résorption de l’os qui, au fil du temps, va diminuer de plus en plus tant en densité qu’en hauteur.
Si cette diminution est trop importante et ne peut donc plus accueillir un implant dentaire avec des conditions suffisantes, nos professionnels conseillent alors une greffe osseuse à visée implantaire.
Lorsque les molaires maxillaires sont perdues, la hauteur osseuse devient parfois insuffisante pour poser un implant, une élévation du sinus devient donc nécessaire. Dès que nos chirurgiens sont confrontés à une telle situation, ils effectuent un comblement du fond de sinus par une greffe osseuse.
Ainsi, la greffe osseuse assure la stabilité et la pérennité de l’implant permet la réussite de la pose l’implant mais aussi d’assurer sa stabilité et sa pérennité.
Selon la situation, nos chirurgiens réalisent la pose d’implants dentaires en même temps que la greffe osseuse, dans le cas ou la perte osseuse est importante, la correction osseuse est réalisée dans un premier temps, puis l’implant dentaire est posé environ 6 mois plus tard, temps nécessaire à la consolidation de l’os.

Deux types de greffes osseuses peuvent être pratiquées.

Chirurgie pré-implantaire : greffe d'apposition
  1. La greffe d’apposition

Réalisée sur le maxillaire (mâchoire du haut) ou la mandibule (mâchoire du bas), le greffon est mis en place à l’endroit où la largeur osseuse est insuffisante pour recevoir l’implant.

Aujourd’hui de nouvelles techniques de régénération osseuse guidée permettent d’éviter des prélèvements osseux autogènes (os du menton).

Il s’agit d’un apport d’os synthétique mélangé au sang du patient et qui est maintenu par une membrane biodégradable.

  1. La greffe de sinus

Réalisée au niveau de la région maxillaire postérieure, le greffon est mis en place dans la cavité du sinus afin de restaurer une hauteur d’os suffisante à la mâchoire supérieure. Ce comblement se fait grâce à du biomatériau de régénération résorbable.

Technique du sinus lift : l’apport du biomatériau se fait par voie latérale.

Chirurgie pré-implantaire : greffe de sinus